L’équipe

L’équipe de l’école Montessori Les Graines du Bonheur est constituée de Laetitia, Philippine, Eric et Sophie.

Laetitia, Éducatrice et Directrice de l’école

Équipe pédagogique
Laetitia

Après un diplôme d’ingénieur en informatique et 8 années d’expérience dans le domaine du développement informatique et de la gestion de projets, j’ai décidé de changer de vie. La naissance de mes enfants en 2014 et 2017 m’a dirigée vers le monde de l’éducation, métier qui m’attirait déjà depuis le bac.

J’ai donc décidé de fonder une école basée sur la pédagogie Montessori, la bienveillance et le respect de chacun. Avec le soutien de mon mari, et après plusieurs années de dur labeur, j’ai fondé cette école.

Mon souhait est de pouvoir accompagner les enfants scolarisés à l’école Les Graines du Bonheur vers l’autonomie et de leur donner ou redonner le goût d’apprendre, qu’ils découvrent ou retrouvent l’enthousiasme de l’enfance, et surtout qu’ils soient heureux.


Philippine, encadrement pédagogique

Philippine

Initialement formée en médecine traditionnelle chinoise en post bac, j’ai entrepris un travail personnel pour apprendre à mieux me connaitre. Mon enfance et des clés manquantes, notamment lors de mon parcours scolaire, ont soulevé beaucoup de questions. J’ai alors découvert les méthodes alternatives en termes d’éducation. La pédagogie Montessori a fait écho en moi.

J’ai à cœur la compréhension de soi et d’autrui, avec l’envie constante d’apprendre de nouvelles choses. Sûre d’avoir trouvé une partie de moi, je me suis donc formée à la pédagogie Montessori en 0-6ans. Je me suis également intéressée au développement personnel et à différents outils pouvant être utilisés avec les enfants.

En intégrant l’équipe pédagogique de l’école Les Graines du Bonheur, je m’engage à accompagner les enfants à devenir les adultes de demain avec bienveillance, attention, écoute et respect.


Eric, l’homme de mainins

Eric

Ingénieur en informatique depuis plus de 10ans, malgré un parcours scolaire totalement atypique, j’étais convaincu avant même la naissance de mon premier fils que je devais remettre en question tous mes acquis, l’éducation, l’instruction, la scolarité. Avec ma femme, Laetitia, nous avons découvert la bienveillance et la pédagogie Montessori comme étant une suite logique de notre questionnement. Nous avons œuvré pendant 4 années pour ouvrir cette école, et pouvoir ainsi donner la chance à nos enfants, mais aussi à tous les enfants qui viendront dans notre école, de bénéficier d’une instruction respectueuse du rythme de l’enfant.

Dans l’école, je suis l’homme de main si on peut dire. Je fabrique les meubles, je fais les travaux, les réparations, et je passe la serpillière. Je viens aussi manger le midi avec les enfants, Philippine et Laetitia, et j’en profite bien souvent pour jouer de la musique aux enfants après le repas.


Sophie, intervenante en anglais et espagnol

Sophie
Sophie

Fascinée par les mots et curieuse de nature, c’est donc tout naturellement que j’ai fini mon cursus scolaire, pourtant scientifique à la base, en option langues avec l’anglais, le néerlandais et l’allemand.  J’ai décidé ensuite de suivre des études de traduction en choisissant l’anglais et l’espagnol. Je rêvais de partir à l’aventure aux Etats-Unis, je serai finalement envoyée à Madrid via l’Erasmus. Une fois mon diplôme obtenu, j’ai été embauchée dans une multinationale américaine dans l’administratif. Je donnais également des cours particuliers de français et d’anglais. J’ai vécu 5 années d’immersion à parler anglais, français et espagnol au quotidien. Ce fut comme une renaissance, entre émancipation, découverte et inspiration.

De retour à Montpellier, je deviens maman d’une petite fille en 2015 et d’un petit garçon en 2017. Avec le soutien de mon compagnon, je profite de mon congé parental pour vivre et découvrir mon rôle de maman à travers des schémas alternatifs. Je m’intéresse à la communication positive, la bienveillance. Minimaliste de par nature, les apprentissages Montessori privilégiant notamment les matériaux nobles, le respect des objets et la concentration m’inspirent à la maison. Cette pause professionnelle m’aura permis de prendre le temps de vraiment découvrir ce que je veux faire dans la vie. Je veux partager mes découvertes culturelles et linguistiques ; et bien sûr continuer à jouer avec les mots.

Dans ma mission au sein de l’école, je souhaite donner envie aux enfants de s’ouvrir au monde, les baigner d’autres sonorités et façons de penser. Selon moi, la culture est indissociable de la langue. Les ateliers que je propose, vont leur permettre d’explorer d’autres façons de vivre, d’autres fêtes et d’autres coutumes. Nous allons lire des livres, chanter, danser et faire des bricolages. J’espère pouvoir retransmettre l’enthousiasme de certains de mes meilleurs professeurs de langues. Pouvoir piquer leur curiosité et agrandir leur perception du monde.